vendredi 13 mars 2009

Programme de travail du 13.03.09

Dix-neuf poèmes élastiques
Relisez les « poèmes élastiques » en cherchant les caractéristiques du style de "l’avant-garde" (référents de la vie urbaine contemporaine, recherche des contrastes, effets de rythme, vitesse, travail de montage etc.) Proposez de définir la poésie « élastique ».

Explications
3 « Contrastes » :
Relevez les différentes sensations visuelles (formes, couleurs…). Montrez comment les comparaisons et les métaphores transforment le décor urbain quotidien.
Donnez quelques exemples d’effets de contrastes entre des images et dans le rythme du poème lui même (observez particulièrement les effets des vers libres)..
En quoi ce poème s’apparente-t-il à un tableau ? Cherchez quelques toiles de cette époque dont l’esthétique pourrait être rapprochée de celle du poème.
Quel est le rôle des sensations auditives ?
Relevez quelques effets d’humour.
Commentez l’image finale (les tableaux de Cimabue sont peints sur un fond d’or).
Quelle est sa valeur symbolique ?

4 « I Portrait »
Cherchez des tableaux de Marc Chagall correspondant aux scènes évoquées par Cendrars dans ce poème.
Comment comprenez-vous l’expression « il peint avec… » ?

« 2 Atelier »
Définissez l’esthétique « frénétique » (voir l’allusion à Pétrus Borel). 
Illustrez ce poème à l’aide de quelques tableaux de Fernand Léger.
En quoi l’évocation de Chagall d’ « Atelier » diffère-t-elle de celle de « Portrait » ?

19 « Construction »
En quoi le mot « construction » s’applique-t-il particulièrement à l’esthétique de Fernand léger ?
Commentez les contrastes (par exemple « ossification / locomotion »).
Commenter  les 6 derniers vers (« La roue… mon portrait")


Note de Mme Camelin: "Vous pouvez rédiger des réponses aux questions posées, des exposés parmi la liste proposée."

____________________________________________

Source:  Courrier électronique de Mme Camelin - 13.03.2009 à 14h50 -


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire